Actualités du web, téléphonie mobile, logiciels et applications web…



Un phénomène a tendance à prendre de plus en plus d’ampleur ces derniers temps sur Internet, c’est ce que l’on appelle le « Social Bookmarking ». Le but de cet article est de vous proposer une initiation à ce concept nouveau en France mais qui c’est déjà fait une place importante dans les habitudes de surf des internautes anglo-saxons. Nous allons plus précisement nous intéresser aux services de Delicious ( http://del.icio.us ) qui est actuellement le plus fréquenté et, selon moi, le plus pratique des sites proposant ce genre de service…

deliciousLe concept de « Social Bookmarking » (mise en commun des favoris internet) existe depuis environ 3 ans aux Etats-Unis et a fait son chemin petit à petit jusqu’à apparaître récement dans nos contrées francophones.

Que signifie ce concept ?
Il est question de faire partager aux autres internautes vos favoris internet, c’est à dire que ces derniers ont la possibilité d’avoir accès à ce que vous trouvez intéressant sur Internet. En contrepartie, vous avez bien sûr également accès à tous les favoris des autres internautes.

Quelle différence entre ce service et ce que peut m’apporter un moteur de recherche comme Google ou Yahoo ?
Un moteur de recherche comme Google et Yahoo (pour ne citer que les plus connus) va vous proposer des pages internet en relation avec une requête que vous lui aurez proposé.
Dans le principe, un service comme Delicious, fonctionne de la même façon qu’un moteur de recherche comme Google, vous pouvez saisir une recherche, ou sélectionner un « Tag » (un mot-clef) ce que ne permet pas encore Google. En réponse, tous les sites en rapport avec votre requête s’affichent.

Mais alors, quelle est la différence entre Google et Delicious ?
Et bien la différence fondamentale tient dans le fait que le résultat d’une recherche sous Delicious proviendra des favoris de quelqu’un d’autre (quelqu’un qui aura choisi de « bookmarker » ce lien car il l’aura trouvé pertinent) alors que Google choisi le résultat des requêtes de manière automatisée.
Dans les faits, Google va scanner Internet avec des critères de pertinence contenus dans un « algorithme » qu’il est le seul à connaître. Aussi poussée que soit l’élaboration de cet algorithme, il n’en reste pas moins que c’est un automate qui répond favorablement à certains critères pour faire figurer une page dans ses résultats de manière plus ou moins visible (plus ou moins proche des premiers résultats sur Google).
Au fil du temps, on s’aperçoit, malgrè le travail constant de Google pour améliorer son algorithme, que de plus en plus de résultats peu pertinents (voir pas pertinents du tout) se hissent dans les premières positions sur Google d’où une perte de temps en recherche pour l’internaute. Ces résultats peu pertinents sont généralement dûs à une meilleure connaissance de la manière de fonctionner de Google par les webmaster qui savent (plus ou moins) comment faire en sorte que leur page internet apparaisse dans les premiers résultats sans pour autant que ces dernières soient très pertinentes par rapport à la requête de l’internaute.

Je n’ai pas compris cette explication ?
Et bien pour résumer, un moteur de recherche comme Google est une machine alors que pour Delicious, il y a une intervention « humaine » dans le choix du résultat…

Maintenant, voyons comment cela marche :
Pour cela, le plus simple est de se référer à ce document au format .pdf (cliquez ici pour télécharger le logiciel Adobe Reader si il n’est pas déjà installé sur votre ordinateur qui vous permettra de lire ce document ).
Ce document vous explique comment créer votre compte sur Delicious, comment ajouter vos favoris et les partager, comment effectuer une recherche.
A savoir, il n’est pas nécessaire d’être inscrit chez Delicious pour consulter les favoris des autres.

Pour les utilisateurs du navigateur Firefox, il existe une extension Delicious (plugin ajoutant des options au navigateur) qui vous permettra d’intégrer Delicious directement dans votre navigateur).

Le principal bémol actuel est que l’intégralité du site est en langue anglaise. D’ailleurs, l’outil n’étant pas encore très connu dans les pays francophones (mais ce n’est selon moi qu’une question de temps), la quasi-totalité des favoris disponibles (99%) sont en anglais. Néammoins, même pour les moins anglophones ce service peut s’avérer très utile car le « Social Bookmarking » n’est pas la seule fonction d’un service comme Delicious.
En effet, pour une utilisation de tous les jours, si vous êtes un internaute nomade (c’est à dire que vous surfez sur plusieurs ordinateurs différents dans la journée) et que vous souhaitez avoir vos favoris toujours sous la mains, il vous suffit de taper comme adresse http://del.icio.us/votre login et vous accedez directement à tous vos favoris.